GALAPIAT CIRQUE - ELICE ABONCE MUHONEN

LA ROUE DE L’INFORTUNE

19 > 30 octobre 2020

Présentation publique jeudi 29 octobre à 19h

Site Internet : galapiat-cirque.fr

Expérimenter ce que le cirque traditionnel lègue comme discipline excitante, et ce que le cirque contemporain apporte de nouveau à cette technique traditionnelle, explorer la relation entre ces deux univers, tel est le credo d’Elice Abonce Muhonen. Après s’être suspendue par les cheveux dans Capilotractées ou Attraction capillaire, aujourd’hui c’est toujours dans les airs mais dans une roue de la mort que nous la retrouverons !

Votre prochain spectacle, La Roue de l’infortune, utilise un agrès issu du cirque traditionnel, la Roue de la mort. Comment est né ce projet ?
Elice Abonce Muhonen : La genèse de ce spectacle est directement inspirée de l’agrès imaginé par Odilon Pindat, acrobate et inventeur de diverses structures, telles que le trébuchet, le canon humain, l’arc à fil tendu, etc. Sa roue de la mort, sur pied et plus petite que l’agrès traditionnel, a été construite avec l’aide d’Hannu Abonce Muhonen, autre acrobate de la compagnie. Tous deux m’ont ensuite proposé de l’expérimenter et très vite, l’équipe est tombée amoureuse de cette technique de cirque. En découvrant tous ensemble les possibilités qu’offrait l’agrès, nous avons eu envie d’approfondir nos recherches lors de résidences. Nous avons créé un collectif de mixte de cinq acrobates, ce qui permet de répartir les poids pendant que la roue tourne.

Tout comme la suspension par les cheveux, que vous avez souvent pratiquée, la Roue de la mort est une discipline circassienne oubliée. Pourquoi ces choix ?
EAM : Je trouve intéressant de chercher de nouvelles choses à faire à plusieurs autour de ces techniques délaissées. La roue de la mort que nous utilisons permet d’aller plus loin dans nos recherches : elle dispose d’une porte, nous pouvons passer dessous et nous inventons ainsi de nouvelles figures à cinq alors que traditionnellement, cet agrès n’était utilisé que par deux acrobates. Nous pouvons réaliser des acrobaties, des équilibres, des suspensions et même courir. C’est un travail de groupe : l’un doit pousser pour que l’autre monte, idem pour ralentir une roue toujours en équilibre instable. Quant à la thématique, plusieurs pistes sont à l’étude : l’amour, la mort,…

Ce spectacle sera suivi d’un autre, toujours avec le même agrès, qui s’intitulera La Roue de l’Armor, sur et dans l’eau, prévu en 2022. Pourquoi deux spectacles ?
EAM : Ce second projet est né du festival de Galapiat, Cirque et mer. Yves-Marie Leguen, l’un des fondateurs, avait demandé à Odilon et Hannu une présentation sur l’eau. Les premiers essais se sont révélés concluants : nous avons trouvé cela très beau et novateur. Placer la roue sur l’eau ouvre de nouvelles perspectives, avec un travail sur le paysage et la possibilité de s’extraire de l’agrès. Nous aimons ce principe d’amener le spectacle de rue n’importe où, notamment dans les sites naturels, les ports etc. Ce sera l’objet d’une autre résidence à La Brèche, l’an prochain. Celle de cet automne sera consacrée au premier spectacle, qui pourra aussi bien être présenté en extérieur qu’en intérieur, pourvu que l’on dispose d’une hauteur d’environ neuf mètres !

ITV réalisée par Emmanuelle Lemesle pour La Brèche en juin 2020 

PARTENAIRES
Le Palc, PNAC Châlons en Champagne; Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg; Le Carré Magique, PNAC Lannion; Le Trio..S, Inzinzac Lochrist; La Loggia, avec le réseau RADAR en partenariat avec le Fourneau CNAREP Brest; Le Cheptel Aleïkoum, Saint Agil; L’Espace Périphérique, Paris la Villette; L’Espace Ste Anne, Lannion; Festival Pusula, Pusu, Finlande; Festival l’Avant Curieux, Nantes; Institut français-Région Bretagne; Arts Promotion Center, Finlande; Finnish Cultural Foundation, Finlande
en cours : Coopérative 2 Rue 2 Cirque, Paris; Festival Letni Letna, Prague, République tchèque; Theater Op de Markt, Neerpelt, Belgique; Festival Oérol, Pays-Bas; Festival Miramiro, Gand, Belgique; Festival Circo Circolo, Pays-Bas; Théâtre Monfort, Paris; Pôle Régional Cirque des Pays de la Loire, Le Mans; La Cascade, Pôle National des Arts du Cirque, Bourg St Andéol

CRÉATION
Octobre-novembre 2021

Distribution

équipe artistique
Mirja Jauhiainen, Odilon Pindat, Hannu Abonce Muhonen, Elice Abonce Muhonen, Sylvain Briani Colin