Cie XY

MÖBIUS

du 13 au 24 mai 2019

Présentation publique le 23 mai 2019 à 19h

Site Internet : http://www.ciexy.com/

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin », telle est la devise de la compagnie XY, l’un des plus grands collectifs de portés acrobatiques ( Le Grand C – SPRING 2010 et Il n’est pas encore minuit – SPRING 2015). Et pour aller encore plus loin, XY s’est entouré, pour sa prochaine création, du chorégraphe Rachid Ouramdane, co-directeur du Centre chorégraphique national de Grenoble aux côtés de Yoann Bourgeois.

La signature de la Cie XY, c’est la réunion de très nombreux acrobates au plateau. Möbius, votre quatrième spectacle, s’inscrit-il dans cette lignée ?

Cie XY : Laissez-Porter réunissait en effet de nombreuxartistes pratiquant tous la même discipline, l’acrobatie, et nous y expérimentions des duos. Le Grand C, lui,est né de l’envie de rassembler encore plus d’acrobates et d’appréhender le travail en collectif, des pistes confirmées que nous avons explorées plus encore dans Il n’est pas encore minuit. Depuis, nous creusons notre sillon. Plus nous avançons, plus nous découvrons des possibles. C’est ce que nous ferons avec Möbius, où l’acrobatie véhiculera de l’émotion. Notre souhait est de partir de phrasés et non de figures. En acrobatie, on part du point A, on s’élance et on s’arrête au point B. Nous voudrions transformer cela pour recontextualiser les figures dans une phrase où l’on déroulerait ce qui se passe avant et après.

Ce processus où les choses s’enchaînent, n’en traciez-vous pas les prémices dans la scène des dominos dans Il n’est pas encore minuit ?

Cie XY : Oui, chaque action entraînait la suivante. Nous aimerions construire Möbius comme un continuum, sans séquences successives pour rompre un peu avec le schéma traditionnel du cirque, avec ses numéros délimités par une lumière et une musique qui soudain s’arrêtent. Nous voudrions casser ces codes et proposer un déroulé, autant dans notre acrobatie et la forme qu’elle impose, que dans la forme générale du spectacle. Pour autant, Möbius ne sera pas narratif. Nous préférons l’idée de suggestion, de filigrane délicat, plutôt que de sens imposé. Nous avons tous besoin de nous raconter des histoires au sein de la compagnie, mais chaque acrobate peut s’inventer la sienne. L’essentiel est que tous, nous nous chargions de quelque chose qui rende le spectacle vivant et vibrant.

Vous travaillez toujours autour de thématiques. Cette fois-ci, vous avez choisi d’explorer les « murmurations. » Dites-nous ce que cela signifie…

Cie XY : Il s’agit des bancs innombrables de poissons ou d’étourneaux. Nous avons choisi ce thème autant pour son aspect esthétique, avec ces masses qui évoluent sans aucun accroc et dont nous pourrions nous inspirer avec un plateau qui se vide ou se remplit de nos corps, que pour son aspect éthique. Ces murmurations renvoient en effet à la philosophie du « faire ensemble », le credo de XY. Au-delà de nos pratiques acrobatiques partagées, c’est la manière de créer ensemble dans une même horizontalité, tout en respectant les forces de chacun, qui nous intéresse. Les étourneaux ont d’instinct cette faculté : il faut faire ensemble pour survivre. Il se trouve que le chorégraphe Rachid Ouramdane, qui nous accompagne ici, avait la même envie de travailler sur ces murmurations. Un joli hasard !

PRODUCTION
Cie XY
COPRODUCTIONS
Cirque théâtre d’Elbeuf, PNAC Normandie ; La Brèche, PNAC Normandie, Cherbourg ; Le Phénix, Pôle européen de création, Valenciennes ; Maison de la danse, Lyon ; MC2, Grenoble ; EPPGHV, Parc de La Villette, Paris ; Maison de la culture de Bourges ; TEAT Champ Fleuri, La Réunion ; Agora, PNAC Boulazac Aquitaine ; Les Gémeaux, Scène nationale de Sceaux ; Bonlieu, Scène nationale d’Annecy ; Le Carré Magique, PNAC en Bretagne ; Espace des arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône ; Le Bateau Feu, Scène nationale de Dunkerque.
SOUTIEN EN RÉSIDENCE
Le Sirque, PNAC Nexon Limousin ; Furies, PNAC en préfiguration, Châlons-en-Champagne ; Cirque Jules Verne, Pôle national cirque et arts de la rue, Amiens ; CCN, Grenoble ; MC2, Grenoble ; Maison de la danse, Lyon ;
La Brèche, Plateforme cirque en Normandie ; CIRCa, PNAC Auch ; Tandem, Scène nationale, Douai ; Cirque théâtre d’Elbeuf, PNAC Normandie ; Le Phénix, Pôle européen de création, Valenciennes.

La compagnie XY bénéficie du soutien du Ministère de la culture et de la communication / Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France, au titre de l’aide à la compagnie conventionnée à rayonnement national et international.
Elle est associée au Phénix de Valenciennes dans le cadre du Pôle européen de création, au Cirque-Théâtre d’Elbeuf – Pôle national des arts du cirque Normandie ainsi qu’au Cirque Jules Verne – Pôle national cirque et arts de la rue (Amiens). Elle est également accompagnée par la fondation BNP-Paribas.

RÉSIDENCE DE CRÉATION
13 > 24 MAI 2019
PRÉSENTATION PUBLIQUE
jeudi 23 mai 19h
CRÉATION
27 > 29 septembre 2019
Le Temps des Créations, Cirque-Théâtre d’Elbeuf

Distribution

création collective
Abdeliazide Senhadji, Airelle Caen, Alejo Bianchi, Arnau Povedano, Andres Somoza, Antoine Thirion, Belar San Vincente, Florian Sontowski, Gwendal Beylier, Hamza Benlabied, Löric Fouchereau, Maélie Palomo, Mikis Matsakis, Mohamend Bouseta, Oded Avinathan, Paula Wittib, Peter Freeman, Tuk Frederiksen, Yamil Falvella

mise en scène
Rachid Ouramdane

musiques
Jonathan Fitoussi, Clemens Hourrière

costumes
Nadia Léon

lumières
Vincent Millet

collaboration acrobatique
Nordine Allal

direction de production et administration
Peggy Donck, Antoine Billaud