Groupe Bekkrell

Effet Bekkrell (Titre instable)

Résidence du 17 février au 1er mars

Présentation publique le jeudi 27 février à 19h

Comme beaucoup de jeunes talents dont la Brèche accompagne les premiers pas au sortir de leur formation, les artistes du Groupe Bekkrell ont été repérées au Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne (CNAC) parmi les étudiants de la 22ème promotion. Elles poursuivent un travail dont les prémices ont vu le jour à l’école et qu’elles avaient à cœur de mener à bien.

La Brèche : À la fin de vos formations respectives, vous avez fait votre chemin chacune de votre côté. Comment vous êtes-vous de nouveau retrouvées ?

Fanny Alvarez : Sarah, Océane et moi avons commencé ensemble notre formation à l’École nationale des arts du cirque de Rosny-sous-Bois en 2006-2007. Lorsque nous avons fait la connaissance de Fanny Sintes en 2008-2009, nous étions en 1ère année au CNAC. Fanny était étudiante au Conservatoire national supérieur d’art dramatique et était venue faire un stage d’un an à Châlons. Nous nous sommes toutes les quatre trouvées artistiquement. On a eu envie de partager la scène ensemble et on a présenté une petite forme avant que Fanny ne retourne faire du théâtre. On sentait qu’il se passait quelque chose, que de cette complicité naissait comme une promesse de se revoir. Au sortir de nos formations, ça nous semblait compliqué de nous lancer directement dans une création. Nos chemins ont pris des directions différentes mais on savait que le moment de se retrouver allait arriver… et c’est maintenant !

LB : Votre projet de création s’intitule L’effet Bekkrell. La science a-t-elle été une source d’inspiration ?

FA, FS : À la base, on cherchait un nom pour notre compagnie. Quand on travaillait ensemble, à l’école, on faisait souvent référence à des mots empruntés à la physique, la chimie. En faisant des recherches, on est tombées sur un article sur la radioactivité définie comme un phénomène physique naturel au cours duquel des noyaux atomiques instables se transforment en noyaux plus stables en dégageant de l’énergie sous forme de rayonnements divers. Ça collait parfaitement avec le langage que nous essayions et continuons de développer avec le cirque ; on a appelé notre compagnie Groupe Bekkrell – Henri Becquerel étant le physicien qui a découvert la radioactivité. Ça allait de soi que notre création s’intitule L’effet Bekkrell mais le spectacle n’aura rien de scientifique ! C’est juste que ça fait sens avec la recherche artistique que nous menons.

LB : Sur quelles matières artistiques porte votre recherche ?

FA, FS : Nous partons du principe que l’instabilité est la base de la mobilité continuelle. Notre recherche porte sur la manière dont une matière -un corps, un agrès, une voix, un son ou une lumière- peut déstabiliser un équilibre existant pour en créer un autre. Et comment ce nouvel équilibre peut à son tour être déstabilisé par l’arrivée d’une autre matière et ainsi de suite. L’objet de notre recherche est de questionner la stabilité, l’équilibre, la permanence et de toujours rebondir. C’est le concept que nous allons défricher et qui nous permettra ensuite d’apporter un regard décalé sur des images dont on détournera le sens premier. Ça nous permettra d’aborder aussi les choses avec humour, le but de cette résidence étant de faire des expériences !

Coproductions et partenaires : Le Monfort/Paris, La brèche – Pôle national des arts du cirque de Basse-Normandie, Cirque-Théâtre d’Elbeuf – Pôle national des arts du cirque de Haute-Normandie, l’Espace Périphérique (Mairie de Paris – Parc de la Villette), Carré Magique – Pôle national des arts du cirque en Bretagne, Le Théâtre de Cusset, La Cascade – pôle national des arts du cirque!de Bourg-Saint-Andéol, Le Nouveau Relax, scène conventionnée de Chaumont, CIRCa Auch-Gers-Midi-Pyrénées – Pôle national des arts du cirque, L’Onde, Théâtre Centre d’art – Vélizy-Villacoublay, Scène nationale d’Aubusson – théâtre Jean Lurçat, L’Agora – centre culturel pôle national des arts du cirque de Boulazac – Aquitaine, Transversales, Théâtre de verdun – scène conventionnée pour les arts du cirque, La Faïencerie, Théâtre de Creil – scène nationale en préfiguration, Proarti (et nos artinautes), avec la participation artistique du Jeune Théâtre National. Avec le soutien de l’association Beaumarchais-SACD

Journal de la création

Rencontre Groupe Bekkrell / Asso Femmes

Rencontre Groupe Bekkrell / Asso Femmes

Vidéo

En résidence à La Brèche, le groupe Bekkrell a rencontré un groupe de l'Asso Femmes, association située à proximité de La Brèche. Echanges, essais au plateau, partage d'expérience, rires, découvrez ce moment privilégié en images …

Création 2014

Distribution

mise en scène et interprétation
Fanny Sintès (comédienne et acrobate à la corde lisse), Sarah Cosset (acrobate au mât chinois), Océane Pelpel (acrobate au fil de fer), Fanny Alvarez (acrobate au sol et à la bascule)

collaboration artistique à la mise en scène
Pierre Meunier (écrivain, poète, comédien, metteur en scène)

collaboration artistique à l'écriture
Marie Josée Mondzain (philosophe)

création sonore et lumière
Thomas Laigle

administration
Anna Tauber