Collectif Petit Travers

Encore la vie

du 1er au 6 avril 2019 (laboratoire) et du 1er au 15 juillet 2019 (résidence au plateau)

Présentation publique le 11 juillet 2019 à 19h

Accueillie une première fois en résidence en 2014, le Collectif Petit Travers croise depuis régulièrement le chemin de La Brèche. Après un portrait d’artistes dans SPRING 2017 ( avec Pan-pot ou modérément chantant, NUIT et Dans les plis du paysage ) et la présentation de deux formes courtesdans le parcours “Cirque et Patrimoine” de SPRING 2019  ( Fragments et Dehors ), La Brèche accompagne de nouveau les jongleurs.

Ce nouveau projet, Encore la vie, a connu une genèse différente de vos précédents spectacles. Dites-nous en quoi.

Nicolas Mathis : Ce projet n’est pas né de la compagnie, en effet, mais d’une envie de l’Ensemble TaCTus. Cette formation de percussions créée en 2011 a pour particularité d’aller à la rencontre du spectacle vivant et de proposer des collaborations. Cet ensemble musical contemporain avait déjà travaillé avec des chorégraphes, des comédiens comme Jacques Bonaffé ou encore avec une illustratrice. En 2015, TaCTus est venu nous solliciter pour nous proposer une création commune. À ce moment là nous travaillions déjà avec un batteur de jazz, alors continuer avec des percussions nous plaisait bien. Depuis, nous ne nous sommes pas vraiment quittés : un de leurs membres nous a aidés sur une de nos créations et nous sommes régulièrement allés les voir travailler. Nous avons appris nous connaître.

Une fois actée l’idée de travailler ensemble, comment s’est construit le projet ?

NM : À la proposition de TaCTus d’avoir quatre percussionnistes au plateau, j’ai répondu par quatre jongleurs, pour respecter l’équilibre. Encore la vie est pensé comme une œuvre polyphonique à plusieurs voix. Nous partons sur une pièce pour deux batteries, une grosse caisse d’orchestre et des sets de divers petits instruments.Entre jongleurs, compositeur, musiciens et techniciens, nous adoptons un processus de création en entonnoir. Tous les éléments, qui sont séparés mais en lien, sont travaillés par groupes : lumière et scénographie avec différents prototypes, jongleurs et percussionnistes, etc. Tout sera réuni lors des six dernières semaines de création qui aura lieu à la Scène nationale de Sète.

Le public de La Brèche vous est fidèle. Que va-t-il retrouver ici de l’univers du Collectif Petit Travers ?

NM : Ce qui est commun, c’est le côté ludique et le côté magique, et aussi le travail sur le temps. Nous sommes l’une des rares compagnies pour qui jongler c’est composer de la durée. Le public reconnaîtra un jonglage collectif avec de grandes structures d’écriture, et un jonglage chorégraphique avec des jeux de direction ciselés. Ce qui est nouveau ici, c’est l’introduction de solos. J’ai choisi des interprètes capables d’assurer de tels solos pour dialoguer avec les parties collectives. Cela m’intéresse de voir comment le charme d’un soliste peut ressortir d’un collectif où l’individu aurait tendance à s’effacer. Autre particularité: d’habitude je signe les créations en binôme avec Julien Clément. Ici, je suis le seul metteur en scène et Julien mon assistant.

COPRODUCTIONS
Collectif Petit Travers ; Ensemble TaCTuS ; Compagnie Sophta ; Théâtre Molière-Sète, scène nationale archipel de Thau ; Théâtre du Vellein – CAPI – Villefontaine ; CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble, dans le cadre de l’accueil studio ; Domaine d’O (Montpellier Méditerranée Métropole) ; La Cascade, Bourg-Saint-Andéol, Pôle national cirque Ardèche / Auvergne – Rhône-Alpes
SOUTIENS ET ACCUEILS EN RÉSIDENCE
Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg et le Cirque-Théâtre d’Elbeuf ; Les Subsistances, Lyon
AVEC LE SOUTIEN DE
Bergerault Percussions Contemporaines
PRODUCTION DÉLÉGUÉE
Théâtre Molière, Sète, scène nationale archipel de Thau

 

Journal de la création

Journal de la création # Saison 4

Journal de la création # Saison 4

Résidences d'août à octobre 2019

Entre août et octobre 2019, 7 compagnies ont rencontré le public et ont partagé leur façon de travailler et de penser leur spectacle. Retrouvons nos jeunes reporters qui nous rapportent les paroles des artistes en résidence de …

RÉSIDENCE DE CRÉATION
1er > 6 AVRIL + 1er > 14 JUILLET 2019

CRÉATION
3 et 4 oct. 2019
Théâtre Molière – Sète, Scène nationale de Sète Archipel de Thau

 

Distribution

mise en scène
Nicolas Mathis

composition originale
Paul Changarnier, Raphaël Aggery
Collectif Petit Travers
Neta Oren, Bogdan Illiouz, Bastien Dugas, Taïchi Kotsuji
Ensemble TaCTuS
Ying-yu Chang, Paul Changarnier, Quentin Dubois, Pierre Olympieff, Raphaël Aggery (en alternance)

répétiteur jonglage
Julien Clément

création lumière
Calix Veillon

son
Vincent Lemeur

scénographie
Nicolas Mathis, Thibault Thelleire

costumes
en cours