Grensgeval

Murmur

Résidence du 11 au 16 octobre

Vêtu de combinaison de peintre, le public de la Family Fun Day (SPRING 2019) était invité  découvrir le spectacle Plock ! de la compagnie flamande Grensgeval. Autre création, autre dispositif… pour Murmur, c’est sac sur le dos que le spectacle se savourera ! Sélectionné par la plateforme CircusNext, La Brèche – qui en est membre – accueille la compagnie en résidence. À suivre…

Qu’est-ce qui vous attire dans la création jeune public ?
Mahlu Mertens : Nous aimons créer pour le jeune public car les enfants ont cette faculté de combiner un haut niveau d’abstraction et une sincérité absolue. Ils ne comprennent pas le monde dans son intégralité et ont pour habitude de
combler leurs lacunes en imaginant ce que celui-ci pourrait être. C’est à cet endroit précis entre réalité et imagination que nous aimons “opérer”. De plus, les enfants, devant un spectacle, sont sans attente ; ils le reçoivent avec beaucoup de bienveillance et sans préjugé. Cela dit, nous ne souhaitons pas nous adresser uniquement aux enfants de quatre ans mais à tous ceux qui ont eu quatre ans un jour. Et pour toucher également ce public adulte, nous veillons à la coexistence dans nos performances de différents niveaux de lecture. Car un adulte aura toujours une compréhension différente d’une performance qu’un enfant de quatre ans. Notre défi est de prendre sérieusement en compte l’adulte qui sommeille
chez l’enfant et l’âme enfantine qui est en chaque adulte.

Dans votre précédent spectacle Plock !, le public portait des combinaisons de peintre ; dans Murmur, ce sera des sacs à dos. Peut-on dire que la signature de la compagnie Grensgeval est la création de spectacles participatifs ?
MM : Murmur n’est que la seconde création de notre jeune compagnie mais nous pensons effectivement que la participation du public sera l’une des caractéristiques de nos créations à venir. Ce que nous aimons dans le spectacle vivant, c’est le côté unique de chaque représentation, chacune étant différente de la précédente. Le public, le temps, l’espace,… sont des variables qui marquent chaque représentation de leurs empreintes, contrairement aux autres disciplines artistiques – le cinéma, la littérature, les arts visuels. Le spectacle vivant nous permet de faire appel à tous les sens, de créer en trois dimensions. Par conséquent, nous voulons vraiment faire de la relation spectateur / performeur un axe fort de notre travail. Pour ce qui est de Murmur par exemple, nous avons envie – par le port de sacs à dos – de donner à expérimenter la spatialité d’une composition sonore.

Votre compagnie a été sélectionnée par la plateforme CircusNext. Quelles sont les retombées ?
MM : La plateforme CircusNext nous a permis en premier lieu d’entrer en contact avec des artistes et des professionnels du cirque d’Europe entière. Nous avons ainsi étendu notre réseau de manière conséquente. Nous avons par exemple rencontré Yveline Rapeau et Lise Hoëz qui nous ont offert une résidence à La Brèche, et Kitt Johnson de X-Act qui a programmé le spectacle Plock ! dans le cadre du Festival des Arts du Cirque de Copenhague. La semaine de sélection CircusNext a été très inspirante. Nous avons pu y découvrir les pistes de travail des autres jeunes auteurs de cirque européens. Nous avons pris conscience de la variété des esthétiques, des tendances. Hanne Vandersteene et moi-même sommes les directrices artistiques de la compagnie Grensgeval ; l’expérience CircusNext nous a aidé à grandir et à nous considérer comme de vraies auteures de cirque.

COPRODUCTION
Aifoon ; Theater op de Markt / Dommelhof, Neerpelt (BE) ; C-Takt, Platform transdisciplinair talent, Neerpelt (BE) ; Festival MiraMiro (BE) avec le soutien de la Région flamande, la Ville de Gand (BE) ; Centre culturel De Grote Post, Ostende (BE ); Circuscentrum – Centre flamand des arts du cirque, Gand (BE) ; Circusnext – Jeunes Talents Cirque Europe, Paris ; Sabam, société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs, Bruxelles (BE) ; Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie – La Brèche à Cherbourg
remerciements à Sterre De Vresse, Ward Mortier, Camille Paycha.

Projet soutenu par le programme Europe Créative de l’Union européenne
logosbeneficairescreativeeuroperight_fr

_CN-Logo-Small-Red-no-baseline

Distribution

conception
Hanne Vandersteene, Mahlu Martens, Stijn Dickel

interprétation
Camiel Corneille

régie
Hanne Vandersteene, Mahlu Mertens

dramaturgie
Mieke Versyp

composition sonore
Stijn Dickel (aifoon)

développement des logiciels
Pieter Heremans

matériel
Jeroen Vandesande

costumes
Dorine Demuynck