Collectif petit Travers / Julien Clément

S’ASSURER DE SES PROPRES MURMURES

DU 6 AU 14 JUILLET

Avec S’assurer de ses propres murmures, le jongleur Julien Clément et le batteur Pierre Pollet vont au bout de leur projet précédemment révélé dans une courte pièce d’une vingtaine de minutes, Formule,créée à l’automne 2017. Cette version longue s’ingéniera à faire de ce spectacle de cirque la preuve que “batterie et jonglage vont bien ensemble”, la première fonctionnant comme un coeur et le second comme un corps.

octobre 2019 / ITV réalisée par Emmanuelle Lemesle pour La Brèche

Vous avez choisi pour titre de votre prochaine création les premiers mots de La Scie rêveuse de René Char : “S’assurer de ses propres murmures “. Que ce vers vous inspire-t-il ?
Julien Clément
: “S’assurer de ses propres murmures et mener l’action jusqu’à son verbe en fleur” est en effet le premier vers d’un poème de René Char, La Scie rêveuse. Cette promesse d’action me plaît et cette invitation me trotte en tête depuis des années. J’aime aussi les allitérations qu’on y entend. Pour moi, le langage est une ambition et une métaphore. Il fait jaillir des intentions et permet de rendre la dynamique plus compréhensible. Ici, avec le batteurPierre Pollet, nous explorerons une dimension plus intime du langage. À la différence des précédentes créations et projets auxquels j’ai participé, autour d’un travail polyphonique, nous ne serons que deux au plateau. Même si je propose seul les matériaux jonglés, Pierre et moi serons bien sûr entourés de toute une équipe.

Justement, parlez-nous des matières utilisées.
J.C
: Les matières jonglées seront en rapport avec la batterie de Pierre, comme par exemple la couleur des cymbales, le son de la peau tendue, les cercles de fer… Je choisirai tous mes objets de jonglage en rapport avec son instrument : des bâtons de bois rappelant les baguettes, des grelots en métal, des billes en acier brillantes comme certaines partie de la batterie, des balles blanches comme les peaux… Chaque matière concrète entrera en résonance avec l’image et le son. Et avec la lumière aussi, importante ici. Des trépieds, porte-projecteurs, seront visibles au plateau et me serviront parfois de cabanes intimes. Tout comme Dans les plis du paysage (où Pierre intervenait déjà), je souhaite explorer la dimension spatiale de la scène.

Vous avez rencontré Pierre Pollet lors de la création du spectacle Dans les plis du paysage en 2016. Vous avez ensuite créé avec lui un duo, Formule, en 2017.
J.C
: Oui et d’ailleurs, nous utiliserons tout de ce duo. Mais il s’agira ici d’un long format pour développer d’autres idées, tel un album de musique avec plusieurs morceaux, un poème avec différentes strophes, un puzzle entre cirque et concert, entre visuel et musical. L’ensemble constituera un style, j’espère, avec différentes intensités, du plus doux au plus énergique, du petit au vaste. Je m’attarderai sur la circulation du mouvement, la façon de traiter les appuis, la gestuelle, en m’inspirant des conseils de danseurs et des dessins de Van Gogh, où l’on voit des paysans semer ou faucher. Je cherche à prolonger le corps du jongleur et j’aimerais que l’objet jonglé soit comme une extension de mon corps, voire un partenaire.

DISTRIBUTION
écriture, interprètes Julien Clément, Pierre Pollet
création lumière Alix Veillon
constructeurs Thibault Thelleire, Olivier Filipucci
artiste de cirque, regard extérieur Rémi Luchez
regard sur la pièce Nicolas Mathis
costumes Sigolène Petey
regard et recherche sur le mouvement Marie Papon
administration/production Anna Delaval
coordination logistique Audrey Paquereau
régie de tournée Olivier Filipucci, Alix Veillon

PARTENAIRES
Le Collectif Petit Travers est associé pour trois saisons (2018-2021) au Théâtre Molière, Sète, scène nationale Archipel de Thau et au Vellein, scènes de la CAPI à Villefontaine.

Le Collectif Petit Travers est conventionné par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Direction régionale des affaires culturelles Auvergne-Rhône-Alpes.

CRÉATION (date inchangée)
Oct. 2020, Le Vellein – Scènes de la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère, Villefontaine