CENTRE NATIONAL DES ARTS DU CIRQUE DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE - JÉRÔME THOMAS

OVER THE CLOUD

Résidence du 8 au 19 septembre

Présentation publique jeudi 18 septembre à 19h

Site Internet : http://www.cnac.fr

Pour la quatrième année consécutive, la Brèche accueille les étudiants du CNAC en résidence pour la création du spectacle collectif de fin d’études. Mis en scène par Jérôme Thomas (Carte blanche SPRING 2012), Over The Cloud emmène les 11 jeunes artistes de la 26ème promotion dans une marche « par-delà les nuages ». Gérard Fasoli, directeur du CNAC depuis fin 2012, revient sur ses choix pédagogiques et artistiques…

Note d’intention

La marche, un acte physique banal, un déséquilibre permanent, un mouvement collectif, brut. La marche, qui crée l’humain.
L’avancée permanente de la troupe nous ramène sans cesse les pieds sur terre. Dans ce choeur, les êtres humains, femmes et hommes sont anonymes, masqués, démasqués, multiples.
En contrepoint, les échappées des solistes, par-dessus le nuage, sont autant de défis à la gravité. Chacun se révèle pleinement à nous en rencontrant son agrès, puis traversant le nuage de notre monde, revient au sol, dans le choeur à nouveau, afin qu’un autre puisse s’élever à son tour.
La création de différents modes de marche et de leur mouvement synchronisé sera l’ancrage du travail de troupe.
L’arythmie trouvera sa place quand le groupe, en traversant une scénographie épurée, rencontrera les agrès disposés de façon géométrique.
Over the Cloud est une marche collective, le mouvement unique d’un corps multiple, un parcours d’anonymes vers l’identité, le temps d’une musique, au-dessus de notre nuage intime, pour mieux révéler la valeur d’être ensemble.


Entretien avec Gérard Fasoli, directeur du CNAC

Qu’est-ce qu’une école pour le cirque d’aujourd’hui ?
Tout d’abord, le CNAC n’est pas qu’une école, mais un centre national qui comprend également un centre de ressources documentaires et de recherche et un centre de formation tout au long de la vie. L’école est la partie la plus visible de l’iceberg. Quand j’ai été nommé directeur du CNAC, mon souhait était de repositionner les autres services pour créer du lien et du service avec notre profession ; le sens de mon projet est aussi de retrouver de la transversalité entre les différents services de l’établissement. J’ai notamment recruté Cyril Thomas comme responsable Recherche et Développement pour que le centre de ressource devienne davantage proactif. Nous avons le désir d’accueillir des chercheurs pour qu’ils interviennent aussi auprès des étudiants, que l’école soit vraiment mise en résonnance avec la recherche et le monde professionnel.

Comment choisirez-vous l’artiste en charge de mettre en scène le spectacle collectif de fin d’études ?
On a de la ressource dans notre cœur de métier. Par militantisme, je serai plus enclin à choisir des auteurs de cirque, comme je l’ai fait avec Christophe Huysman qui a créé TÉTRAKAÏ avec la 25ème promotion. Pour le spectacle de la 26ème promotion, j’ai fait appel à Jérôme Thomas. Indépendamment de l’acte militant, je trouve que, vu le temps imparti à la création de ce spectacle, il est important de la confier à des personnes qui ont une compréhension immédiate de la matière circassienne, qui en maîtrisent les codes. La notion de répertoire aussi m’est chère. À l’ESAC déjà, j’avais fait travailler les étudiants à la reprise de Coma idyllique de la compagnie Hors Piste. La 27ème promo du CNAC présentera au festival CIRCA à Auch Le petit C, une reprise du spectacle Le Grand C de la compagnie XY.

Parmi vos nouvelles orientations, vous imaginez l’accompagnement des étudiants par des artistes confirmés de leur choix. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Au cours de la première année au CNAC, l’étudiant doit réaliser un stage d’immersion au sein d’une compagnie de cirque, stage que j’aimerais rendre plus efficient en autorisant par exemple l’étudiant à rejoindre cette compagnie « tutrice » sur des périodes définies. Nous proposons aussi aux étudiants de se faire accompagner par un artiste confirmé dans l’approfondissement de leur travail personnel. Le CNAC offre un cadre de formation, avec ses schémas mais il faut savoir composer avec les étudiants que nous avons en face nous. Il y a plusieurs moyens de les accompagner mais on ne peut pas tout figer dans le projet pédagogique, certaines choses doivent rester en marge. À nous d’être réactifs !

Production 2014 : Centre national des arts du cirque / Cnac – ARMO / Cie Jérôme Thomas
Partenaire privilégié du Cnac, le Conseil régional de Champagne-Ardenne soutient par son financement la troisième année de formation et l’exploitation du spectacle de fin d’études.
Le Cnac est financé par le ministère de la Culture et de la Communication – DGCA et reçoit le soutien du Conseil général de la Marne et de la Ville de Châlons-en-Champagne.
La Brèche – Pôle national des arts du cirque de Basse-Normandie / Cherbourg-Octeville accueille l’équipe artistique en résidence du 8 au 18 septembre 2014 pour une étape de travail.
ARMO/Cie Jérôme Thomas reçoit un soutien de l’Etat – Préfecture de la région Bourgogne – Direction des affaires culturelles au titre des compagnies conventionnées. La Compagnie est également en convention avec le Conseil régional de Bourgogne.

Création du 10 au 18 décembre 2014 au CNAC, Châlons-en-Champagne

Distribution

Mise en scène
Jérôme Thomas

Col­la­bo­ration à la mise en scène
Martin Palisse

Inter­pré­tation
Luis Miguel Cajiao Oviedo, main à main - vol­tigeur
Jonathan Charlet, main à main - porteur
Alastair Davies, bascule coréenne
Jules Trupin, bascule coréenne
Morgane Bonato, corde lisse
Quentin Claude, fil
Danilos De Campos, tissus
Stefan Kinsman, roue Cyr
Chiara Mar­chese, fil souple
Chloé Mazet, corde lisse
Juan Tula Ignacio, roue Cyr