Cie KIAÏ /​ Cyrille Musy

Off

En résidence du 28 avril au 16 mai 2014

Présentation publique le jeudi 15 mai à 19h

Site Internet : www.kiai.fr

Cyrille Musy n’en est pas à son premier coup d’essai ; il a travaillé notamment avec Philippe Découflé, le Collectif AOC et Mathurin Bolze. Pourtant, avec OFF, il signe sa première création sous le nom de sa compagnie récemment créée, la compagnie Kiaï. Une envie d’extérioriser un cri intérieur, Kiaï étant, dans les arts martiaux, ce cri utilisé pour réunir l’énergie du corps et de l’esprit.

Le point de départ de Off, c’est d’abord l’envie de créer un spectacle avec Sylvain Decure…

Cyrille Musy : Oui, au départ je ne savais pas du tout sur quoi porterait le spectacle. J’avais juste envie de me lancer dans un projet de création avec Sylvain que je connais depuis de nombreuses années. Nous avons travaillé ensemble sur certains spectacles du Collectif AOC ; nous avons plus tard co-signé la mise en scène des spectacles de fin d’année de l’École nationale des arts du cirque de Rosny-sous-Bois et de l’École supérieure des arts du cirque de Bruxelles. Après lui avoir fait part de ma proposition de collaboration, nous avons réfléchi à ce qu’on pourrait faire. J’avais envie de travailler sur les limites, des états limites, des personnes en situation limite. C’est alors que Sylvain me parle de sa lecture de l’essai d’Olivier Sacks, L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau.

 

De quoi parle ce livre ?

CM : Il s’agit d’un recueil dans lequel l’auteur, neurologue, décrit des affections incroyables. Il cite entre autres l’exemple de jumeaux autistes pouvant se livrer à des calculs prodigieux ; celui d’un homme n’arrivant pas à former une mémoire à court terme; ou celui d’un autre capable de reconnaître des formes géométriques abstraites mais pas le plus banal des objets concrets. Ce qui nous a intéressé à travers ces histoires, ce n’est pas tant les pathologies en elles-mêmes mais la façon dont elles pouvaient traverser, transformer les corps. Des cas dont le neurologue fait état, certains ont particulièrement retenu notre attention et nous allons nous en inspirer pour le spectacle. Nous les avons regroupés sous trois grands thèmes : la désincarnation, les transports et les excès.

 

Est-ce à dire que nous pourrons les retrouver sur le plateau ?

CM : Non, l’idée n’est pas de retranscrire l’histoire de ces personnes sur un plateau mais bien, en nous inspirant librement de ce qui nous a plu, touché, fait sourire ou dérangé, de reconstruire un univers singulier en dressant le portrait de cinq personnes, chacune avec son originalité. Elles ont en commun de ne pouvoir s’exprimer avec des mots. Leur seul moyen d’entrer en communication avec le monde est le langage de leur corps. Pour cela, nous avons constitué une équipe au plateau de cinq artistes aux profil, caractère et spécificités physiques très différents: John Degois – danseur hip-hop ; Andres Labarca – danseur acrobate et équilibriste ; Victoria Belen Martinez – équilibriste, acrobate et contorsionniste ; Sylvain Decure – acrobate et voltigeur ; et moi – acrobate, danseur et porteur.

Coproduction : La Brèche, Pôle national des arts du cirque de Basse-Normandie / Cherbourg-Octeville ; La Cascade, Pôle national des arts du cirque de Bourg-Saint-Andéol ; Établissement public du Parc et de la Grande Halle de la Villette ; Centre culturel Jean Houdremont – La Courneuve ; La Ménagerie de Verre – Paris ; Théâtre de l’Agora, Scène nationale d’Évry-Essonne

Soutien :  La Verrerie d’Alès, Pôle national des arts du cirque Languedoc-Roussillon, Centre national des arts du cirque de Châlons-en-Champagne ; DRAC Champagne-Ardenne

Journal de la création

Interview Cyrille Musy

Interview Cyrille Musy

Off

En résidence à La Brèche, Cyrille Musy et sa cie Kiaï ont offert au public une présentation de leur travail en cours, à quelques mois de la création de leur nouveau spectacle Off. Découvrez les images …

Création le 13 juin 2014 dans le cadre du festival Furies à Châlons-en-Champagne

Distribution

mise en scène, chorégraphie
Cyrille Musy, Sylvain Décure

avec
Cyrille Musy, Sylvain Décure, Andres Labarca, John Degois, Victoria Belen Martinez

regard bienveillant
Mathurin Bolze

création sonore
Frédéric Marolleau

création lumière
Jérémie Cusenier

création costumes
Melinda Mouslim

administration
Camille Talva

diffusion
Peggy Donck