JUSTINE BERTHILLOT, MOSI ESPINOZA

ON NE FAIT PAS DE PACTE AVEC LES BÊTES

RÉSIDENCE 9 > 20 JANVIER 2023

Présentation publique jeudi 19 janvier à 19h

Nous avons pu dernièrement croiser Justine Berthillot soit en duo avec Juan Ignacio Tula dans Tiempo, soit seule dans Notre forêt. Quant à Mosi Esponiza, c’est avec Zugzwang, au sein du collectif Galactik Ensemble, qu’il sévit actuellement. Ensemble, les deux acrobates décident aujourd’hui de porter un projet de création à deux volets : une performance physique conférenciée, Huella, créée cet été à Lima au Pérou ; et un spectacle en salle, On ne fait pas de pacte avec les bêtes (titre provisoire), prévu pour l’automne 2023.

Votre prochain spectacle, créé avec Mosi Espinoza, fait suite à votre propre solo, Notre forêt. De quelles envies communes est-il né ?
Justine Berthillot
: Ce projet est d’abord né d’un voyage que nous avons fait en Amazonie péruvienne, en 2020, juste avant le premier confinement. On s’était promis d’y revenir un jour pour présenter des spectacles aux communautés qui vivent en forêt ; c’est même un désir qu’avait Mosi, natif du Pérou, depuis plus longtemps encore. Nous avions d’autre part très envie de travailler ensemble, de mêler nos deux univers artistiques, différents et complémentaires. L’idée d’un spectacle autour de la forêt amazonienne est parti de là. C’est vrai que On ne fait pas de pacte avec les bêtes est aussi pour moi une poursuite, à deux cette fois, de mes recherches initiées lors de la création de Notre forêt, qui peut être présenté en extérieur, en intérieur, ou dans des espaces non conventionnels. Cette création-ci sera une grande forme plus pluridisciplinaire et sera présentée en salle uniquement.

Votre travail est très inspiré des films de Werner Herzog. Pourquoi lui ?
JB
: Nous apprécions ce réalisateur allemand, notamment pour ses films ‎Fitzcarraldo et Aguirre. On aime leur univers épique, dramatique et poétique, nous qui souhaitons traiter de la conquête. Nous nous interrogeons sur la réitération des dominations, comme celles de Bolsonaro au Brésil ou de Poutine en Ukraine. Or, la forêt est le terrain de rassemblement de différentes luttes culturelles, écologiques et poétiques. Dans Fitzcarraldo, le colon ne cherche pas tant à faire du commerce qu’à amener l’opéra au cœur de l’Amazonie. Ce paradoxe nous fascine, nous questionne. Notre scénographie fera écho à son échec ; elle évoque les ruines de cet opéra. Quant à l’univers sonore, il mêlera ambiance épique, nappes organiques et musique électronique.

Ce spectacle sera associé à un film et une conférence. Parlez-nous de ces deux autres aspects de ce projet de création.
JB
: Cet été nous tournerons pendant un mois un « road-movie circassien » au Pérou, au gré des rencontres que nous ferons avec les communautés locales. Chacune nous accueillera, parfois lors de soirées rituelles, puis nous leur proposerons notre spectacle avant d’échanger avec eux. Le pouvoir de l’art est là, dans la rencontre. Nous débuterons la tournée avec le chamane Don Lucho, qui nous avait accueilli en 2020. Dans ce film, Huella, il parlera notamment de son rapport spirituel et écologique à la nature. En France, nous poursuivrons nos résidences et nous réunirons pour la première fois toute l’équipe artistique à La Brèche. Nous y travaillerons la lumière du spectacle avec Elsa Revol, les textes dits en français et/ou espagnol, et les premières textures scénographiques.

PRODUCTION DÉLÉGUÉE
Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône

COPRODUCTION ET ACCUEIL EN RÉSIDENCE
Le Plus Petit Cirque du Monde – Bagneux ( PPCM ) – Pépinière Premiers Pas • Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg et le Cirque-Théâtre d’Elbeuf

COPRODUCTION
Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon

CONSTRUCTION DU DÉCOR
en partenariat avec les ateliers de la Maison de la Culture de Bourges

ACCUEIL EN RÉSIDENCE
Les Subsistances à Lyon • Maison de la Culture de Bourges

AVEC LE SOUTIEN
de l’Institut Français et de l’ONDA (dispositif Ecran Vivant)

© Ximena Lemaire

CRÉATION
Automne 2023
Le Temps des créations, Cirque-Théâtre d’Elbeuf

Distribution

de et avec
Mosie Espinoza, Justine Berthillot

création sonore
Ludovic Enderlen

création lumières
Elsa Revol

scénographie
James Brandily

régie générale
Aby Mathieu

regard extérieur jeu
Céline Fuhrer

regard chorégraphique
en cours

vidéo
Francesco Garbo

costumes
Élisabeth Cerqueira

régie plateau
en cours

dramaturge
en cours