Le GdRA / Christophe Rulhes, Julien Cassier

AU MILIEU DES TERRES

RÉSIDENCE 13 > 24 juin 2022 + 6 > 17 FÉVRIER 2023

Présentation publique jeudi 23 juin à 19h

Site Internet : https://legdra.fr/fr

Fidèles à leur quête de la “fiction vraie”, Christophe Rulhes et Julien Cassier remettent à l’œuvre, pour la création de Au milieu des terres, un théâtre de la personne. Et pour parler de la Méditerranée, le GdRA n’hésite pas à s’entourer de l’anthropologue Mondher Kilani, de l’océanologue géochimiste Catherine Jeandel, de la musicienne et chanteuse Enza Pagliara, de l’acrodanseuse Mounâ Nemri et du collectif Scale.

La mer Méditerranée vit Au milieu des terres. Comment est née, avec ce nouveau spectacle, l’envie de parler en son nom ?
Christophe Rulhes : La Méditerranée peut être une actrice à part entière. J’aime le fait de faire des éléments naturels des sujets de droit. Je souhaite donner à la mer toute son envergure, sa parole et sa présence dans un spectacle vivant. La Méditerranée était déjà présente dans Nour et, dans SELVE, nous mettions déjà en scène des non-humaines comme la forêt, la montagne ou la mer. Ici, à Toulouse, la Méditerranée pointe, elle nous appelle. Elle a des choses à dire et il nous faut trouver des porte-paroles. C’est pour cela que nous avons convié les arts du cirque, la musique, la science avec l’anthropologie et l’océanographie, et enfin les arts numériques. Je serai quant à moi dramaturge et auteur, mais ici, le texte, plutôt court, laissera toute la place au corps circassien et à la musique.

Qui avez-vous choisi pour incarner ces cinq disciplines ?
CR : Pour les arts du cirque il s’agit de Mounâ Nemri, une acrobate d’ascendance méditerranéenne qui a déjà questionné ses identités dans un de ses précédents spectacles. Côté musique nous convions Enza Pagliara, une chanteuse italienne de pizzica et de tarentelle, que le public de La Brèche a déjà entendue à la fin de SUJET. Deux scientifiques vont également nous rejoindre dans ce projet. Catherine Jeandel, spécialiste de l’eau, s’intéresse au GdRA depuis dix ans et nous souhaitions l’intégrer depuis longtemps dans une pièce. Elle écrit donc avec nous en amenant les données scientifiques sur le chemin des émotions. Enfin nous accueillons au plateau Mondher Kilani, père de l’anthropologie décoloniale : je lui ai demandé d’écrire ce que la Méditerranée pourrait dire des humains.

Vous évoquez les arts numériques. Quel sera le dispositif scénique de ce spectacle ?
CR : Notre but est d’offrir toute la cage de scène à la mer ! Le collectif Scale prépare avec nous un dispositif lumineux mobile, constitué de leds robotisés qui bougeront en même temps que Mounâ. Ce personnage de lueurs incarnera la mer qui, en passant du bleu au noir profond, narrera son histoire de non-humaine, sa géologie, sa culture/nature, sa survie, la pollution et les migrations. Lors de notre résidence à La Brèche, nous travaillerons pour la première fois avec les scientifiques et l’équipe plateau. Nous verrons ensemble comment mettre en jeu et en cirque leurs textes. Nous savons déjà que Mondher Kilani parlera en arabe. C’est d’ailleurs la première fois au GdRA qu’un anthropologue professionnel autre que moi sera présent au plateau, et qu’il fera la tournée avec nous.

PRODUCTION
LE GdRA

COPRODUCTION (en cours)
Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg et le Cirque Théâtre d’Elbeuf

RÉSERVATION EN LIGNE
pour la présentation publique

> CLIQUEZ ICI

CRÉATION
Festival SPRING 2023

Distribution

une création du
GdRA
Christophe Rulhes
Julien Cassier

dramaturgie et conception
Christophe Rulhes

chorégraphie et conception
Julien Cassier

mise en récit
Christophe Rulhes

avec des textes de
Catherine Jeandel
Mondher Kilani

créé et interprété par
Enza Pagliara (texte, musique et chant)
Mounâ Nemri (acrobatie, danse)
Mondher Kilani (texte)
Christophe Rulhes(musique)

création musicale
Christophe Rulhes
Enza Pagliara

dramaturgie et océanographie
Catherine Jeandel

dramaturgie et anthroplogie
Mondher Kilani

scénographie / création lumière
Collectif Scale
le GdRA

création son
Pedro Theuriet